Journée chargée et probablement même la plus chargée de cette quinzaine : gros choc cinématographique avec le film de Lars Von Trier, le réalisateur danois hyper provocateur, hors compétition « The House that Jack built » mené de bout de bras par Matt Dillon, Bruno Ganz et Uma Thurman ; que dire ? Un thriller efficacement surprenant.

On pensait se relaxer quelque peu à la conférence de presse qui s’en est suivie mais c’était sans compter sur le charisme du réalisateur afro-américain Spike Lee pour quelques mises au point concernant son film « Blackkklansman » visionné hier soir avec cette précision : « Ce film est un appel aux gens à se réveiller. On a tendance à rester passif alors qu’il y a toutes sortes de choses qui se produisent. Le monde marche à l’envers, il marche sur ses mains. Il y a plein de fausses vérités qui circulent et les gens y croient. Je pense qu’il faut réécrire l’histoire avec ce film ».

Copyright photo : Thibaut Demeyer

              

                                                       Copyright photos : Thibaut Demeyer 

Nous entamons le début de soirée avec une œuvre déjà labellisée film social « En guerre » avec Vincent Lindon qui va tenter un second prix d’interprétation trois ans après « La loi du marché » déjà signé Stéphane Brizé.

Puis, l’incontournable « Star Wars » de Ron Howard nous a offert une superbe belle Montée des Marches dotées d’une mise en scène exceptionnelle. Cela dit, on s’attendait vraiment à un superbe spectacle. Malheureusement, aucune conférence de presse n’a été prévue, ce qui nous fait penser que la venue de ce film n’a qu’un seul but : commercial et non événementiel. Et pour être événementiel, il l’a été. C’était à la limite de l’émeute pour entrer en projection de presse. Heureusement que la sécurité est bien rôdée et bien organisée pour gérer ce genre de moment. Quant au film, « Star Wars » a un peu perdu de sa magie. Au départ, la franchise était costaud. Mais à force d’ajouter de nouveaux épisodes, l’histoire se dilue lentement pour en terminer à plus grand-chose d’intéressant. Certes, l’action est au top, les effets spéciaux magiques mais le fond de l’histoire laisse à désirer et ira de mal en pire surtout que maintenant « Star Wars » est devenu un produit Disney.

Brigitte LEPAGE